Accueil > Tous les volumes > Le débat Putnam-Nagel. Une réflexion sur le (...)

Le débat Putnam-Nagel. Une réflexion sur le problème sceptique

Vol. 8, n°3, p. 1-42

20 août 2017

Olivier Waymel

Résumé :

Dans cet article, nous commençons par exposer la réflexion qu’a développée Thomas Nagel dans The View from Nowhere à propos du problème du scepticisme radical. Cette réflexion comporte trois moments originaux : une compréhension renouvelée du problème en termes de conflit entre deux points de vue, interne et externe, que nous pouvons adopter sur le monde et sur nous-mêmes ; une défense de la réalité du problème, notamment par une critique des arguments antisceptiques élaborés par Putnam au début de Truth, Reason and History ; l’ébauche d’une typologie des réponses qu’il est a priori possible d’y apporter. Nous essayons ensuite de montrer que la critique par Nagel des arguments antisceptiques de Putnam doit nous conduire non à les rejeter, comme le pense Nagel, mais à en modérer la portée, et à élaborer une réponse nouvelle, de type réductionniste, au problème sceptique.

Abstract :

In this paper, I start by presenting the reflection that Thomas Nagel develops in The View from Nowhere on the problem of radical scepticism. This reflection comprises three original moments ; first, a renewed understanding of the problem in terms of the two conflicting viewpoints, internal and external, that we can adopt on the world and on ourselves ; second, a defence of the reality of the problem, notably through a critique of the anti-sceptical arguments devised by Putnam at the beginning of Reason, Truth and History ; third, by sketching a typology of the responses to the problem that it is possible to give a priori. Then, I try to show that Nagel’s critique of Putnam’s anti-sceptical arguments should lead us not to reject them, as Nagel thinks, but to curb their impact and devise a new response, of a reductionist kind, to the sceptical problem.


Fichiers PDF

Olivier Waymel

Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord (USR 3258)


Courrier électronique :  Olivier Waymel

plume   Pour répondre à cet article, le discuter ou le commenter dans Igitur, nous vous invitons à soumettre un texte de réponse à la revue en suivant la procédure et les indications données aux auteurs.
up